portrait fabien yvon.jpg

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

Fabien YVON

Les dessins d’une grande douceur de Fabien Yvon présentent des lévitations, des espaces en suspens, presque fantomatiques. Une sensation d’un rêve, d’une image trouble, d’une vision se découvre en les regardant. Nuées et brouillards produisent un possible mirage, un songe. L’artiste n’interprète pas d’images. «Je construis petit à petit avec une idée de la composition globale.» explique-t-il. Ses dessins sont nourris de sa culture visuelle de films, d’œuvres et de paysages vus et imaginaires. Il crée des espaces énigmatiques, qui produit une ambiguïté de lecture. Une référence à l’architecture brutaliste et un goût pour les volumes purs se révèlent dans ses paysages qui apparaissent par son processus long de dessin à la mine graphite.»

Pauline Lisowski

Critique d’art et commissaire d’exposition